Review : Harry Potter 7.2

Publié le par Anwtane Criticz

http://i40.servimg.com/u/f40/11/80/00/95/harry-11.jpg

Synopsis (allociné):
 Dans la 2e Partie de cet épisode final, le combat entre les puissances du bien et du mal de l’univers des sorciers se transforme en guerre sans merci. Les enjeux n’ont jamais été si considérables et personne n’est en sécurité. Mais c’est Harry Potter qui peut être appelé pour l’ultime sacrifice alors que se rapproche l’ultime épreuve de force avec Volde- Vous savez qui !


Ne lire cette critique que si vous avez vu le film/lu le lire, elle est plus bourrée de spoilers que l'est d'alcool un étudiant en économie un jeudi soir.

 

 

Contrairement au précédent que j'avais trouvé excellent et qui pour moi fait parti du top 3 des meilleurs films de la franchise, j'ai trouvé celui-ci agréable. Oui seulement. 

Exit la préparation du braquage de la banque, les complots en tout genre ; nos amis passent directement à l'attaque. En soit l'intrusion à Gringotts manque énormément de panache : effectivement il y a un petit stress avec Hermione déguisée en Lestrange (magnifique jeu d'actrice de la part d'Helena Boham Carter d'ailleurs), des "gunfights", la scène du dragon qui détruit tout. Mais c'est mou. Il n'y a pas vraiment d'autres mots, peut-être est-ce trop rapide, on est encore au début du film et déjà une des scènes d'actions dantesques du livre ; mais je ne suis pas sûr. C'est trop rapide, il n'y a pas de vrai suspense, la sauce ne prend pas, et pourtant c'était l'un des moments que j'attendais le plus.

Le film commence vraiment vers le tiers du film selon moi, lorsque les mangemorts lancent leur attaque sur Poudlard. Là on commence à avoir des frissons, à enfin trouver les scènes intéressantes, là on rentre vraiment dedans.

http://i40.servimg.com/u/f40/11/80/00/95/11film12.jpg

 

En fait c'est un bon film, mais il y a un énorme point noir : alors que le 7.1 avait mâché le travail en traitant les deux tiers du livres et avait réussi à redorer le blason de HP honteusement terni par les atroces 5 et 6, voilà que le 7.2 trouve le moyen de bâcler l'histoire. Il ne reste qu'un tiers du livre à traiter et pourtant les éléments qui manquent, sautent, sont à demi-traités, se comptent sur les doigts de tellement de mains qu'il m'en faudrait acheter de nouvelles.

L'intrusion au Pré-au-Lard, la recherche de l'horcruxe à Poudlard. Tout est présent, mais traité à une telle vitesse que toutes les difficultés sont enlevés. Harry trouve tout du premier coup, il n'y a pas de défi, à aucun moment. Neville parle des Carrows qui font régner la terreur dans l'école, mais on ne les voit jamais ! Tout leur passage est supprimé. La révolte des élèves aussi.

Pas un oubli mais un changement : Rogue meurt dans une toute nouvelle pièce, le hangar à bateau. Mince, après 7 épisodes ils inventent de nouvelles pièces. Qu'est-ce qui n'allait pas avec la cabane hurlante ? Certes l'endroit est joli et spacieux, la scène réussie (superbe le corps qui se cogne contre la vitre, puis le sang sur les carreaux) mais pourquoi ce changement ? De plus, Rogue a l'air bien en forme malgré ses coups de serpents... Son récit est sans doute le passage que j'attendais le plus. Je n'ai pas été déçu, ou à peine. Les effets spéciaux sont vraiment magnifiques, les petits oiseaux, le passage des époques... La scène est tellement belle qu'on ne peut que regretter qu'elle ne soit pas plus longue. Toutefois, tout est là, l'amour de Rogue, son déchirement (quel acteur !), la vérité sur Dumbledore. J'ai été heureux qu'il garde sa citation "vous l'élevez comme un cochon pour abattoir". J'avais adoré cette phrase car elle reflétait exactement ma propre pensée à la lecture du livre.

http://i40.servimg.com/u/f40/11/80/00/95/11film11.jpg

 

Ensuite Dumbledore. C'est assez étrange car c'est à la fois l'une de mes plus grandes satisfactions du film, et la plus grande déception. J'avais adoré que le livre casse son image d'homme parfait et nous dévoile son passé, où l'on découvre ses défauts, son avidité, ses véritables desseins concernant Harry. Malgré sa version de l'histoire, je garde quand même à l'esprit qu'il avait préservé Harry jusqu'à présent uniquement pour qu'il meurt au moment propice. Je peux paraître sadique ou ce que vous voulez, mais personnellement c'est l'une des choses que je préfère dans HP : le revers de la médaille, la fin justifie les moyens.

Or dans le film, nous n'avons qu'un côté de l'histoire. Dumbledore est un salaud. Tel que présenté il a sacrifié sa sœur et sauver Harry uniquement pour qu'il meurt au moment propice. Nous n'avons pas droit à sa version des faits dans la scène du paradis subconscient. Très bien réalisé d'ailleurs, j'ai beaucoup aimé l'effet Dieu que Dumbledore dégage. Il ne restait qu'un tiers du livre à traiter ; j’espérais vraiment qu'il l'utiliserait pour deux choses : le flashback de Rogue et de Dumbledore. Au final, Rogue a droit à un magnifique passage, très touchant, magique mais trop bref. Et Dumbledore, des cacahuètes. Rien. Malgré cela, Harry ne lui en tient pas rigueur, il comprend, il accepte son statut de sacrifice.

http://i40.servimg.com/u/f40/11/80/00/95/11film10.jpg

 

Un tiers seulement... et que d'oublies et d'incohérences ! Prenons pour exemple la mort d'Harry. Certes les mangemorts éclatant de rire est vraiment jubilatoire, mais où est passé la torture ? Qu'est devenu le corps d'Harry rué de coups, de sort Doloris et autres ? Idem pour Neville, dans le livre il sort l'épée et tue le serpent d'un coup, shlack, devant tout le monde. Il devient un héros que toutes les filles adulent. D'accord le "combat" Nagini vs Ron & Hermione est réussi et ça a plus de piment que le tuer d'un coup, mais quand même... Ensuite, où passent tout les morts ? D'accord on voit les corps, mais on aurait bien aimé assister à un ou deux trépas, qu'on ressente mieux l'intensité de la bataille, ne serait-ce que le George ! Et pour finir, après une dure bataille, Harry jette la baguette dans le vide. Et après ? Tu ne répares pas la tienne ? Tu n'as pas oublié un morceau du script Daniel ?

http://i40.servimg.com/u/f40/11/80/00/95/harry_12.jpg

 

Que de critiques... Pourtant il n'est pas à jeter ! Loin de là ! Pas comme le 5 et le 6. Le jeu des acteurs est vraiment à son paroxysme, vétérans du cinéma (HBC, Alan Rickman) comme notre bande d'ami, Harry et Hermione en tête. Il est loin le temps où ils n'étaient que des enfants d'une dizaine d'année. Je ne dis pas ça car Emma Watson est une déesse (sauf depuis ses cheveux courts) mais c'est un fait, elle joue très bien. Néanmoins elle a plus de scènes pour le prouver que Ron par exemple, qui en dehors du 7.1 lorsqu'il est "possédé" a beaucoup moins de passages pour le prouver.

Mais bien évidemment, c'est Daniel Radcliffe qui tire le plus son épingle du jeu. Ce qui est normal et encourageant étant donné qu'il est le personnage central du film, mais il faut tout de même le souligner.

 


Retour aux qualités du 7.2. L’assaut du château est très bien réalisé. C'est un véritable feu d'artifice qui se joue devant nous ; l'attaque du bouclier magique est juste somptueuse, il me la faut en fond d'écran. L'attaque des Orques, géants ou j'ai oublié, est vraiment puissante, les chevaliers de Poudlard d'une classitude monstre, le feu dans la salle sur demande, etc. Poudlard dévasté est vraiment génial. Les gravas, les corps inanimés dans les couloirs, criant de réalisme. Ces quelques détails font presque oublier le fait que nous n'assistons pas à la mort d'importants personnages secondaires.

http://i40.servimg.com/u/f40/11/80/00/95/11film13.jpg

 

Le film n'oublie pas non plus l'humour avec le grand retour de Neville. La scène où il fait face aux mangemorts est vraiment excellente. D'autres petits passages aussi, mais c'est lui le gros élément comique. La nouvelle histoire entre Ron & Hermione aussi a droit à quelques bons moments "hey that's my girlfriend !". En parlant de bonnes répliques, la mort de Lestrange est un peu rapide, surtout vu l'importance du personnage, mais c'est parfaitement excusable avec le "Not my daughter, you BITCH !" qu'hurle Mme Weasley.


Enfin le combat final est vraiment excellent. À la différence du livre, il se déroule en plusieurs parties à plusieurs endroits différents ; ainsi ils finissent leur duel à l'écart de tous, Tu sais qui n'est donc pas humilié devant la foule par les explications de Harry ou par sa défaite. Cependant, en dehors de ça, il est vraiment excellent. Il n'y a pas d'autres mots. C'est vraiment bien mené, digne du dernier épisode d'une série. Bien plus long, bien plus dangereux, plus dantesque (j'adore ce mot, pardon) que dans le livre. Ça court, ça tombe dans le vide, ça lance des sorts à tout azimut. C'est vraiment un superbe combat final.

http://i40.servimg.com/u/f40/11/80/00/95/harry-12.jpg

L'épilogue est semblable à ce qu'il était dans le livre (sortez les mouchoirs, ils ont des enfants aux noms ridicules). En revanche la partie où Harry serre son fils dans ses bras a un petit quelque-chose ; on imagine parfaitement les pensées que peut avoir ce père qui quitte son fils pour qu'il découvre la plus grande école de magie au monde...


Au final, c'était un bon film. Il n'a pas, hélas, le niveau d'excellence du 7.1 qui lui aurait été utile étant donné qu'il vient clotûrer la saga de JK Rowling. Néanmoins, cela reste un très agréable divertissement, un véritable spectacle pour les mirettes, et puis, c'est un Harry Potter quoi !

 

 

Anwtane's blog approbation : 6.5/10

 

 

 

Et enfin, l'argument esthétique du film :

 http://i40.servimg.com/u/f40/11/80/00/95/11film14.jpg http://i40.servimg.com/u/f40/11/80/00/95/11film16.jpg http://i40.servimg.com/u/f40/11/80/00/95/11film15.jpg

Publié dans Critique film

Commenter cet article

AS 30/10/2011 00:02



Tiens, d'ailleurs, je sais plus où j'ai vu ça, mais ils veulent faire une rupture de stocks avec les HP après Noël !! Dès que les stocks sont finis, ils renouvellent pas!
C'est pour créer une "razzia" qu'ils disent... Mais ça veut dire que si j'en veux un, je vais devoir me grouiller dis-dc ! 



Anwtane Criticz 30/10/2011 13:34



Dans 5 ou 6 mois ça sera déjà moitié prix, faut pas acheter les dvds dès la sortie, on y perd plus qu'autre chose !